on est rentrés au bercail après ces 3 jours parisiens en occasion de l’expo au Pied de Biche. on en a pris pleins les yeux, dans la rue, dans les librairies et dans les galeries aussi. de nos emplettes/découvertes j’essaierais de vous en parler dans les jours à venir. pour l’instant je voulais m’arrêter sur ce magazine/livre/catalogue qui sent bon la peinture fraiche  et la créativité subversive: HEY!

un gros pavé où y sont affichés des artistes tip top, comme on dirait au canada.

il y a des choses que je connaissais et que j’aimais déjà, comme Stéphane Blanquet, Ludovic Debeurme, Daisuke Ichiba ou bien David B.
et aussi des vieilles connaissances de la True Hate Art gallery, comme Navette, Turf One et les super Sergio Mora.
mais en feuilletant les pages de HEY! j’ai aussi fait des bonnes découvertes, comme Alëxone Dizac et ses Œdipeeries ou alors Kamishibai et le théâtre de papier japonais . eeet oui, je les connaissais pas, malheureuse que je suis!

en plus le format et la mise en page (et le papier!) ce sont très recherchés, sans être jamais kitsch. ce qui n’est pas toujours facile de nos jours.

niveaux gout, j’adhère un peu moins à l’art des  prisonniers chicanos car je les trouve un peu surévalués et  leur univers me sorte par les yeux! mais bon, de gustibus et coloribus non disputandum!

est ce que vous êtes convaincus? il faut que je double encore la mise? et ben, alors sachez que il y a une planche de stickers et une figurine en carton à découper.

we’re back home after 3 days in paris for the Pied de Biche’s opening. we got an over-dose of immages: from the strees, the bookshops and the galleries too. I’ll tell you soon (maybe) about our graphic-over-dose, but for the moment I want to stop and talk about this magazine/book/catalogue that smells  so good the wet paint and the subversive creativiy:  HEY!

lotsa pages full of tip top artist, as they say in canada

there are so many good artist that i love like Stéphane Blanquet, Ludovic Debeurme, Daisuke Ichiba or David B.
and also some  True Hate Art gallery’s old mates, like Navette, Turf One and gorgeous Sergio Mora.
but, going trough HEY! I also meet some very good artists that I didn’t knew. Like Alëxone Dizac and his Œdipeeries or Kamishibai and the paper japaneese theatre. yes yes, i didn’t knew them, poor me!

the size and the graphic (and the paper) are so classy and never kitsch. The only snag? honestly, i can’t stand chicanos art. but de gustibus et coloribus non disputandum!

did I convinced you?? do I have to double the stake? well, so you just have to know that there’s a page of arty stickers and a paper DIY toy.

tip top, je le disais moi!

tip top, I sayd so!

Advertisements